Željana Zovko

Objavljeno: 21.9.2017.

Députée Zovko dans la délégation d’observation du Parlement européen à l’élection du Kenya

Nairobi, 12 août 2017 – Le représentant au Parlement européen, Zeljana Zovko, était du 5 au 11 août à Nairobi, dans le cadre de la Mission d’observation du Parlement européen au Kenya. La délégation, dirigée par la délégation d’observation David McAllister (PPE, Allemagne), ainsi que le représentant de Zovko, comprenaient Joachim Zeller (PPE, Allemagne), Julie Ward (S & D, Royaume-Uni), Tanja Fajon (S & D, SL), Bernd Lucke (ECR, Allemagne) et Marie-Christine Vergiat (GUE / NGL, FR).

Au cours de son séjour au Kenya, les députés ont rencontré des représentants de partis politiques, de la Commission électorale, de la magistrature, des médias, des communautés religieuses, de la société civile et d’autres délégations internationales d’observation. La principale tâche de son séjour au Kenya était de surveiller le processus électoral, très concurrentiel et contesté, et a attiré l’attention non seulement sur l’ensemble de la région, mais aussi sur l’ensemble de la communauté internationale.

Les Kenyans ont profité de leur droit démocratique et en grand nombre sont venus aux élections, et il est significatif que les femmes ont, en grand nombre, participé aux élections et aussi à l’organisation, montrant ainsi la détermination à faire face à de nombreux problèmes, y compris l’intimidation. Les eurodéputés ont appelé tous les partis politiques à assurer une plus grande implication des femmes dans la vie politique, conformément à la Constitution du Kenya, et a également souligné que le nouveau Parlement attend l’adoption de la loi qui introduira le principe des deux tiers de la participation des sexes, et le nouveau gouvernement désignera les femmes pour postes d’autorité locale et étatique, y compris les postes de leader.

Bien que les Kényans aient bien mené les élections, les préparatifs étaient pleins de difficultés, ils flottaient au dernier moment et causaient de nombreux conflits, et au moment de l’élection, il y avait une intimidation et même le massacre choquant de l’un des principaux membres de la Commission électorale. Les députés qui ont participé à la mission d’observation ont fermement condamné ces actes et ont déclaré que les auteurs de ces actes devraient être amenés à la justice. Les députés ont également félicité le mandat de la Commission électorale indépendante et de la Commission frontalière (IEBC) et du pouvoir judiciaire de travailler dans des cadres juridiques, d’appliquer la règle de droit et d’exécuter indépendamment des tâches dans cet environnement électoral extrêmement complexe.

Ils ont cité le rôle de la technologie et son utilisation dans le processus électoral comme cause de préoccupation au moment des élections ainsi que des vérifications détaillées du jour du scrutin lui-même et ont demandé aux candidats et aux parties de leur permettre un travail ininterrompu et l’utilisation des voies légales pour résoudre les conflits en cas d’insatisfaction exprimée sur le processus. Les représentants ont indiqué qu’ils pouvaient pleinement compter sur le Parlement européen dans le futur, qui est censé aider le Kenya dans l’ensemble du processus démocratique. La mission d’observation à la Journée électorale de l’Union européenne au Kenya a engagé plus de 130 observateurs de 28 États membres de l’UE, le Canada, la Norvège et la Suisse, chargés de suivre toutes les activités électorales, y compris le vote, le dépouillement et l’enregistrement des résultats et continuera à mener un suivi indépendant et objectif du processus, y compris les phases de la table des résultats et la résolution des objections, jusqu’à la publication du résultat final. Le rapport final des recommandations sera publié deux mois après la fin de la procédure.

Députée Zovko a déclaré après les élections: “Il était impressionnant de voir les Kényans qui ont attendu quelque part dans les premières heures du matin pendant quatre heures pour exercer leur droit acquis. La chose la plus importante maintenant est que, après l’annonce finale des résultats et des résultats de la commission électorale, le pays conserve la paix et l’unité et continue d’être un exemple de démocratie et de stabilité dans cette partie de l’Afrique “.

 

Copyright © Željana Zovko 2017. Sva prava pridržana.