Željana Zovko

Objavljeno: 16.10.2017.

L’UE doit devenir plus visible dans les Balkans occidentaux

Monsieur, commissaire prééminent, respecté. Au début, je voudrais féliciter le rapporteur Tannock pour un rapport extrêmement équilibré, dans lequel il est clairement indiqué que le Monténégro a fait de grands progrès dans les négociations d’adhésion avec l’Union européenne. En ce moment, le Monténégro est le pays candidat le plus avancé et montre une véritable aspiration à rejoindre l’Union européenne. En plus du message de soutien pour les progrès réalisés jusqu’ici, je tiens à souligner l’importance d’établir un système judiciaire efficace et indépendant, de lutter contre la corruption et le crime organisé en tant que réformes clés dans le respect des critères d’adhésion.

Des efforts supplémentaires sont nécessaires pour résoudre les problèmes bilatéraux ouverts au moment avec des pays voisins. À cette occasion je voudrais exprimer mes préoccupations concernant l’influence des pays tiers et non-européens sur les processus politiques internes et les priorités de la politique étrangère au Monténégro ainsi que dans d’autres pays de la région, ce qui pourrait compromettre davantage la paix et la stabilité des Balkans occidentaux. L’Union européenne doit être plus visiblement engagée dans les Balkans occidentaux afin de renforcer les aspirations du Monténégro et d’autres pays sur leur chemin vers l’intégration européenne. C’est la seule voie pour la paix et la stabilité dans la région, mais aussi en Europe. Merci.

 

Copyright © Željana Zovko 2017. Sva prava pridržana.