Željana Zovko

Objavljeno: 21.9.2017.

Représentant Zeljana Zovko lors d’une visite officielle dans la Transcaucausie

Transcaucausie / Bruxelles, le 30 mai 2017 –  Membre du Parlement européen, Željana Zovko, a visité du 22 au 26 mai l’Azerbaïdjan, la Géorgie et l’Arménie dans le cadre de la délégation de la commission des affaires étrangères du Parlement européen. Délégation, conduite par le président du comité, David McAllister (PPE, DE), la députée Zovko, était composée par László Tokes (PPE, HU), Andrejs Mamikins (S & amp; D, LV), Angel Dzhambazki (ECR, BG), Vajgl ( ALDE, SL), Helmut Scholz (GUE / NGL, DE) et le représentant de la délégation interparlementaire Heidi Hautala (Verts, FI).

Les députés européens ont rencontré les autorités, l’opposition et la société civile dans les trois pays pour évaluer les relations de l’UE, y compris de nouveaux accords, encourager les réformes, lutter contre la corruption et défendre les droits de l’homme et les libertés fondamentales. Ils ont encouragé les partenaires de l’UE à résoudre les conflits durables dans la région dans le format de médiation existant. “En visitant la région du Caucase du Sud, le Comité de politique étrangère du Parlement européen a soulevé la visibilité de l’Union européenne par un dialogue ouvert et honnête. Nous sommes témoins de la force morale de l’Union européenne et de son acceptabilité pour tous les interlocuteurs. Il est naturel que l’UE prenne le rôle principal du médiateur dans la recherche de la paix et de la stabilité à ses frontières “, a déclaré Željana Zovko, la députée, après la visite. Des représentants ont rencontré le président azerbaïdjanais Ilham Aliyev, le président géorgien Giorgi Margvelashvili et le président arménien Serge Sargsyan.

Dans les trois pays se sont réunis les ministres des Affaires étrangères, des présidents ou des députés du Parlement, président de la commission des affaires étrangères, des membres des partis au gouvernement et à l’opposition, des représentants de la société civile et des militants des droits de l’homme, ainsi qu’avec des représentants d’organisations internationales. En outre, les députés ont également visité le refuge pour les personnes déplacées et les réfugiés en Azerbaïdjan, la ligne administrative avec l’Ossétie du Sud en Géorgie et en Arménie, Mémorial aux victimes du génocide et d’un projet financé par l’Union européenne, qui soutient la formation professionnelle.

En Azerbaïdjan, les membres ont noté que leur visite était une manifestation de dialogue ouvert et sincère entre le Parlement européen et le Parlement azerbaïdjanais. Ils ont rappelé que le Parlement européen suivait de près les négociations sur un nouvel accord entre l’UE et l’Azerbaïdjan et que le Parlement européen lui demanderait, une fois les négociations terminées, de donner son consentement à l’accord. Ils ont souligné que certaines parties des accords de valeur commune étaient également importantes, ainsi que des parties du commerce et de la coopération sectorielle. Plus précisément, ils ont exhorté les autorités à mettre en œuvre les décisions de la Cour européenne des droits de l’homme et à libérer rapidement tous les militants politiques et les défenseurs des droits de l’homme. Ils ont également discuté des lois récentes limitant le financement des organisations non gouvernementales et la situation liée aux problèmes médiatiques en Azerbaïdjan – comme Meydan Television et Radio Free Europe.

 

En Géorgie, les députés ont félicité l’approfondissement des relations entre l’UE et la Géorgie et ont souligné que la Géorgie était le premier pays du partenariat oriental. Ils ont souligné les réformes impressionnantes et se sont félicités des travaux en cours sur la mise en œuvre de l’accord d’association. Dans le même temps, les députés ont exhorté le gouvernement à poursuivre les efforts de réforme, en particulier la réforme judiciaire, la lutte contre la corruption et la protection des minorités. Ils ont également examiné les amendements à la Constitution qui devraient entraîner des changements majeurs, y compris le système électoral, et se sont félicites du fait que le gouvernement a consulté la Commission de Venise. Ils ont soutenu des consultations approfondies avec l’opposition et avec la société civile afin de rendre ces grandes réformes aussi inclusives que possible. Enfin, les députés ont réaffirmé le soutien de l’Union européenne à la souveraineté et à l’intégrité territoriale de la Géorgie. En Arménie, les membres ont discuté d’un nouvel accord entre l’UE et l’Arménie – auquel le Parlement européen devrait également donner son consentement. Ils ont noté que l’Arménie était également membre de l’Union économique euro-asiatique et donc ce nouvel accord de démonstration selon lequel le Partenariat oriental ne joue pas avec gain ou perte en concurrence avec d’autres acteurs régionaux.

Ils ont exhorté le prochain gouvernement à mettre en œuvre les réformes nécessaires telles que la réforme de la magistrature, la lutte contre la corruption et la discrimination. Ils ont noté que l’amélioration du climat des affaires et la création de possibilités de croissance économique pour l’emploi – en particulier des jeunes Arméniens – sont une grande attente de la société et que l’application des recommandations des observateurs électoraux est également une priorité. Enfin, ils ont exhorté les autorités à lancer des réformes profondes sur des questions telles que la violence domestique, la liberté des médias, les droits du travail, l’égalité entre les sexes et les droits des minorités, impliquant la société civile dans le processus et assurant une enquête impartiale, crédible et efficace de toutes les violations présumées des droits de l’homme. En ce qui concerne le conflit du Nagorno-Karabakh, les députés ont rappelé que le statu quo est insoutenable, que le conflit n’a pas de solution militaire et qu’il faut un règlement politique précoce conformément au droit international. “L’UE continue de soutenir pleinement les efforts et les propositions de médiation des coprésidents de l’OSCE du Groupe Minsk”, ont déclaré les députés.

 

 

 

Copyright © Željana Zovko 2017. Sva prava pridržana.