Željana Zovko

Objavljeno: 28.11.2017.

Zovko: Des élections libres, transparentes et crédibles sont la base sur laquelle repose une société démocratique et servent à la consolidation de la démocratie

Abidjan, le 8 Octobre 2017 – Membre du Parlement européen Željana Zovko, qui réside à Abidjan lors d’une réunion des partis de centre-droit de l’Afrique et l’Union européenne, à New Windhoek Dialogue qui a lieu à la veille du cinquième sommet UE – Afrique, a participé aujourd’hui au comité discutant la démocratie, bonne gouvernance et droits de l’homme.

Dans son discours Zovko a déclaré que l’un des éléments clés de la démocratie, la bonne gouvernance et les droits de l’homme comprend l’amélioration des partenaires de coopération dans les domaines de la bonne gouvernance, le suivi des processus électoraux, droits de l’homme et la lutte contre l’impunité au niveau national et international, l’architecture de l’administration en Afrique et la coordination au UNHCR.

Conformément à ces objectifs, Zovko a déclaré que l’UE a fourni 5 millions d’euros pour soutenir le programme des institutions nationales qui luttent pour les droits de l’homme, et 11 millions d’euros pour le programme conjoint de FNUAP et l’UNICEF pour lutter contre les effets néfastes en Afrique, tels que la mutilation des organes génitaux des femmes. Elle a souligné que l’objectif de partenariat UE – Afrique reste le respect des droits de l’homme et des principes de bonne gouvernance et qu’il est nécessaire d’insister sur la mise en œuvre des réformes dans des domaines clés, c’est-à-dire l’état de droit et les réformes institutionnelles et politiques afin de créer un environnement qui serait basé sur les principes de transparence, de démocratie et de responsabilité.

Elle a également déclaré qu’en tant que membre de la mission de surveillance de l’UE, elle avait la possibilité de superviser le déroulement des processus électoraux en Afrique. “Des élections libres, transparentes et crédibles sont la base d’une société démocratique et servent à renforcer la démocratie. Avec ses missions d’observation et son assistance technique, l’UE aide l’Afrique à maintenir ce processus de manière transparente et le fera aussi à l’avenir. Le respect des droits de l’homme et les droits des plus faibles de la société, y compris ceux des groupes marginalisés, démontre la maturité de la société à assumer la responsabilité de ses membres et montre la maturité que l’Europe demande pouun partenariat constructif » , a souligné Zovko dans son discours.

Copyright © Željana Zovko 2017. Sva prava pridržana.